Par: Samuel Goupil Sur: mai 09, 2016 Dans: Business, Nouveaux usages, Technologies Commentaires: 0

L’absentéisme des étudiants est une problématique grandissante pour les établissements d’enseignement, du secondaire comme du supérieur.

Et les enjeux sont énormes : réputation, certifications et accréditations, reconnaissances académique et institutionnelle, jusqu’à la satisfaction des enseignants et des étudiants. C’est en définitive l’efficacité globale de l’établissement à long terme qui dépend directement du système de gestion de présence des étudiants…

Pourtant, les solutions employées dans l’immense majorité des établissements d’enseignement n’ont encore jamais fait leurs preuves :
D’un côté la feuille de présence, héritage du XXe siècle, qui au delà des problèmes de fraudes à la signature et de remontée d’informations, fait perdre un temps précieux à chaque cours.
De l’autre côté les badges magnétiques qu’il est si simple de “prêter” à un camarade et d’être ainsi considéré comme “présent”… Il n’est alors pas rare de voir des enseignants revenir à la feuille de présence en début de cours, et tous ses défauts que nous venons d’évoquer.
Le manque de fiabilité de ces solutions de gestion de présence ne permet aucune mesure sérieuse de l’absentéisme, une difficulté à en trouver les Image 1causes et ainsi à le réduire.

Aucune solution, malgré des investissements parfois importants, n’a donc encore réussi à s’imposer comme une alternative fiable et efficace.

Et si la transformation numérique, déjà initiée dans les entreprises, pouvait apporter une réponse crédible à la problématique de l’absentéisme dans les établissements d’enseignement ?

Les étudiants sont les premiers ambassadeurs de cette transformation numérique, symbolisée par le smartphone qui ne quitte jamais leur poche… ni leur table de cours ! Cette nouvelle génération est en recherche constante de nouveaux usages, d’autant plus en environnement scolaire où elle passe la grande majorité de son temps.

Dans ce contexte favorable, le smartphone, associé à une technologie comme celle des beacons, devient à la fois un flux continu de communications, une véritable source d’informations et un outil fiable de validation des présences.
Techniquement, les balises beacon émettent des signaux bluetooth captés par les smartphones se trouvant à proximité. On peut alors générer tout type de message, en fonction du profil de l’étudiant propriétaire du smartphone.

Ainsi il est possible de mettre en relief un parcours d’usages bénéfique autant à l’étudiant, qu’à l’enseignant et à l’administration :

  • Dès leur arrivée sur le campus, l’étudiant, l’enseignant et même le visiteur ponctuel (étudiant étranger, vacataire, intervenant) sont accompagnés tout au long de leur journée grâce à la synchronisation de leur agenda :
    • Image 4Des alertes push sont envoyées le smartphone indiquant l’heure et la salle du cours à venir
    • Le propriétaire du smartphone est localisé sur une map et guidé jusqu’à sa salle de cours
    • On diminue ainsi les retards et les dérangements des cours
  • A son arrivée en cours, le smartphone de l’étudiant est détecté par une balise dédiée à la salle :
    • L’étudiant a la possibilité de valider sa présence sur son smartphone
    • L’enseignant constate les validations de présence sur son application smartphone ou tablette
    • L’enseignant a aussi la possibilité de valider manuellement la présence d’un élève qui n’aurait pas son smartphone sur lui
    • Les présences et absences sont directement disponibles dans l’outil d’administration et des communications peuvent être lancées automatiquement (ex : notification push et email envoyés a un étudiant lui demandant de justifier son absence)

Ces actions simples et rapides, bientôt naturelles pour chacun des acteurs impliqués, vont également permettre à l’équipe administrative de récolter des informations fiables et ainsi prendre des mesures correctives dans le but d’améliorer l’efficacité pédagogique :

  • Analyses des informations de présence :
    • Les taux de présence/absentéisme sont calculés par matière, domaine, promotion, enseignant…
    • La présence/absence de chaque étudiant est scorée
  • Mise en place de mesures correctives suite à l’analyse des informations récoltées :
    • Le contenu des cours pourra être adapté pour motiver les étudiants à venir y assister
    • L’équipe pédagogique pourra être évaluée afin de l’accompagner dans l’amélioration de l’animation des cours
    • Les étudiants ayant dépassé le score d’absentéisme acceptable pourront être sanctionnés de manière juste puisque se basant sur une gestion de présence fiable

La technologie beacon appliquée au monde de l’enseignement s’affirme donc comme une alternative fiable aux solutions trop peu efficaces de gestion de présence utilisées aujourd’hui dans la plupart des établissements.

On peut imaginer beaucoup d’autres usages à cette technologie qu’Apps2Com vous propose de mettre en place autant dans l’enseignement que dans le retail, l’hôtellerie, le tourisme ou tout autre domaine.

Contactez-nous et engageons ensemble votre transformation numérique !